Assemblée Générale 2015 : Rapport moral 2014

 

Accroitre la visibilité d’ECCLA et la collaboration avec d’autres associations

Avec la nouvelle loi sur les associations, nous avons demandé et obtenu l’agrément en 2013 et la représentativité en 2014. Il est intéressant de savoir que 11 associations sont agréées dans l’Aude dont les chasseurs et les pêcheurs, 2 associations de spéléos, Aude Claire, la LPO ainsi que deux associations de niveau supérieur : la SPN de niveau régional et la Fédération nationale de sauvegarde des sites. En plus deux associations relativement locales ont été agréées : Narbonne Environnement et la Maison de la Clape.

En ce qui concerne les associations représentatives, l’information n’est pas disponible à ce jour sur le site de la préfecture. Nous l’avons demandé car, dans les autres départements, il y a une grosse différence entre les associations agréées et les représentatives.

Notre association a poursuivi une implication forte dans la construction de la nouvelle Fédération régionale car l’absence de voix au niveau régional est un handicap certain. Ainsi, dans des débats publics d’importance régionale comme le projet Aquadomitia et l’extension du port de Port la Nouvelle avec des débats allant du Lauragais à Montpellier, l’absence de niveau régional a lourdement pesé. Notre association ECCLA héberge encore le siège social de FNE LR, mais normalement plus pour très longtemps.

Pour une visibilité grand public, il devenait indispensable d’avoir un site réactif et opérationnel. La décision s’est imposée progressivement tout au long de l’année. Nous avons demandé à un professionnel qui a, non seulement fait la structure, mais aussi rapatrié l’ensemble des documents existants sur le site (plus de 160) et surtout mis en place des mots clefs afin que chacun puisse aller voir directement ce qui l’intéresse. Depuis sa mise en ligne officielle, fin janvier 2015, le site comptabilise à ce jour près de 2500 visiteurs et plus de 19 000 visites.

Toujours dans l’optique d’améliorer la visibilité de l’association, nous avions décidé de faire 2 réunions publiques par an, l’une à Narbonne et l’autre à Carcassonne. Le bilan est positif avec autour de 65 personnes à Carcassonne (dans des conditions difficiles) sur la thématique « Pesticides » avec 3 intervenants et autour de 80 à Narbonne sur la thématique « Risque et inondations » avec 6 intervenants sur une durée de 4 heures. Il paraît indispensable de poursuivre et nous pourrons discuter cet après-midi des sujets à retenir pour l’année qui vient.

Par ailleurs, nous avons pris une initiative avec les Amis du Parc pour lancer une « Année climat » sur Narbonne avec de nombreuses animations avec plusieurs associations : Colibri, Vélocité, l’Assocépicée, la Maison des Potes, l’ABAP (astronomie de Bizanet), le cinéclub de Narbonne et de Lézignan. L’idée est aussi d’élargir nos collaborations avec d’autres associations

Enfin, deux mots pour remercier Acacia et Christine Sthémer. Cette association qui s’était constituée contre un incinérateur à Carcassonne s’est dissoute et a reversé à ECCLA le solde de ses finances. C’est la 3ème fois que cela se produit ; il y avait déjà eu l’ASLA et ASPECT, preuve que le travail d’ECCLA est reconnu au niveau associatif.

Et en guise de clin d’œil, on pourrait dire qu’il en est de même de l’administration et des élus puisque lors de la mise en place des bureaux dans chacun des « Comités de Suivi de Site (CSS) » de PLN et d’AREVA-Comurhex, ECCLA a soigneusement été écartée.

Narbonne, le 24/03/2015

 

La présidente d’ECCLA

Maryse Arditi