Dès que le projet d’extension de la décharge de Lambert a été connu, ECCLA s’est mobilisée pour que cette décharge soit réservée aux déchets du Grand Narbonne. Elle a donné l’alarme durant l’enquête publique pour que des citoyens se mobilisent lors de la réunion publique. Et ceux-ci ont massivement répondu durant la dernière semaine. L’idée de réserver Lambert aux déchets du Grand Narbonne a si bien fait son chemin que la mairie de Narbonne l’a repris dans sa délibération du 14 mai 2013. Et pourtant….

Lambert restera une poubelle régionale !!!

L’objectif fondamental de Sita Sud et de la mairie de Narbonne est de continuer à importer des déchets des départements voisins…. mais sans trop le dire, d’où une entourloupe extraordinaire.

La mairie explique que les déchets du grand Narbonne vont passer de 70.000 tonnes à 90.000 tonnes, voire 100.000 tonnes en 2020. Surprenant quand on sait que

  • la municipalité prévoit une plateforme de traitement pour réduire au maximum les déchets à enfouir,
  • les producteurs de déchets fermentescibles doivent à partir de 2016 trouver des filières de traitement spécifique,
  • la prévention, le réemploi, le tri et le recyclage sont en constante augmentation.

Et comme si cela ne suffisait pas, la mairie rajoute encore 20.000 tonnes pour une hypothétique extension de l’agglomération. On arrive ainsi à 120.000 tonnes par an.

La délibération de la municipalité de Narbonne est d’autant plus importante que l’autorisation préfectorale va se caler sur cette proposition pour une durée de 28 ans. ECCLA a posé la question lors du dernier Comité Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CODERST) sans obtenir de réponse satisfaisante. Elle a donc voté contre le projet d’Arrêté Préfectoral.

 

Narbonne, le 16/06/13

Contacts : 04 68 41 26 79 / 06 78 79 39 70

Menu