jeudi 26 janvier à 9Heures au Tribunal de Narbonne 

On se souvient des problèmes de Michel Leclerc avec la Comurhex, suite à la leucémie qu’il a contractée après une contamination radiologique datant de 1983, alors qu’il était ouvrier intérimaire à l’usine de Malvesi.

Après de nombreux épisodes, dont le dernier était le jugement du Tribunal des affaires de la Sécurité Sociale le 25 mai 1999, l’affaire arrive enfin devant le Tribunal de Narbonne jeudi prochain 26 janvier à l’audience de 9 heures, pour fixer le taux des indemnisations.

Michel Leclerc sera défendu par Maître Alexandre Faro -qui est également le défenseur de Greenpeace et celui de nombreuses victimes de l’amiante-.

Narbonne, le 19 janvier 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu