Monsieur Bernard Lemaire Préfecture de l’Aude 52 rue Bringer 11000 CARCASSONNE

Objets : Demandes d’informations sur le site du Mouret, Violation de la loi littoral

Monsieur le Préfet,

S’il est toujours utile de faire des lois pour préserver l’environnement, il est surtout essentiel de les faire respecter. Une fois de plus, sur le littoral audois, nous sommes confrontés à une grave violation de la loi littoral, sur la plage du Mouret, située sur la commune de Leucate, entre Leucate Plage et le grau où se situe la zone des ostréiculteurs. Nous vous avons alerté sur ce problème dès le 11 mars 2008 sans aucune réponse de vos services à ce jour.

Dans la zone des 100 mètres, vos services ont donné un accord de principe pour installer deux parkings de 6 000 m2 chacun destinés à canaliser les voitures. On peut déjà discuter de l’utilité de cette opération, mais ce qui se passe aujourd’hui n’a plus aucun rapport. En effet la Mairie de Leucate nous a confirmé lors d’une réunion le 30/04/08 qu’elle comptait implanter le festival des Méditerranéennes 2008 (15 000m2 d’infrastructures, plus de 10 000 spectateurs attendus) en englobant la zone des 6 000m2 prévue initialement pour le parking qui de ce fait disparaît. (Document 1). Pour compléter cette information, vous trouverez ci-joint l’état des lieux et des travaux lourds en cours sur la plage, ainsi que les informations publiques que nous avons pu collecter : > Document 2 : 4 photos du site :

– Photo 1 : une dune longitudinale a été constituée. – Photo 2 : la végétation a été arrachée. – Photo 3 : la plage a été aplanie avec des bulls. – Photo 4 : des canalisations sont en train d’être enfouies dans le sol.

> Document 3 : L’extrait du dossier de presse des ” Les Méditerranéennes ” montrant l’implantation sur 15 000m2 de plage du festival > Document 4 : La délibération du Conseil Municipal indiquant les engagements de la commune ” … si la ville n’obtenait pas les autorisations administratives pour le bon déroulement du festival en ce lieu… “. Dans ces conditions, nous demandons : > Une autorisation a-t-elle été donnée pour implanter le festival des Méditerranéennes sur ce site ? > Ø Des autorisations ont-elles été données pour des travaux lourds, en particulier l’enfouissement de canalisations des réseaux d’eaux et d’évacuations pérennes ? > Ø Les comptes-rendus des réunions concernant les divers projets pouvant affecter la zone du Mouret (en particulier celle du 13 mars dernier en Sous-Préfecture de Narbonne autorisant les parkings de 6 000m2). Monsieur le Préfet, nous vous demandons d’intervenir rapidement car sinon nous allons vers l’irréversible, une installation pérenne et une violation permanente de la Loi Littoral. Il suffit d’aller sur le site des Méditerranéennes qui vante la zone : …” Située dans une réserve naturelle, à égale distance entre Narbonne et Perpignan, Leucate accueillera sur une de ses plages, aménagée pour l’occasion, cette nouvelle édition…. “… …” Situé entre la Mer et le Lac de Leucate, dans une zone protégée, le festival bénéficie d’un environnement naturel exceptionnel. “… Dans quel état sera le site après 5 ans ? Une fois de plus, la loi littoral ne sera-t-elle qu’un ” chiffon de papier ” ? Nous le répétons, le site de ” la Corrège ” qui appartient à la mairie de Leucate est mieux adapté pour accueillir ce genre de festivités sans dommages pour l’environnement. Dans l’attente de votre réponse rapide, nous vous prions, Monsieur le Préfet, d’agréer nos sentiments respectueux.

Pour ECCLA, son Président Stéphane Arditi

Copies : Monsieur Dubois, Sous-Préfet de Narbonne Madame Steinfelder, DIREN LR

>les zones 1=

Projets parkings A et B (6000 m2)

>zone 2 =

Projet de déplacement parking B1 si présence d’espèces protégées sur B

>zone 3 =

Zone arasée au bull, pose de canalisations (7600m2)

>zone 4 =

Méditerranéennes 2008 (15000m2)

Narbonne, le 15 mai 2008

Menu