Début du C.A. 09h30

Étaient présents : Maryse ARDITI, Marie-Laure ARRIPE, Christine BLANCHARD, René DUMAIL, Nicholas FINCH, Jean-Pierre GALTIER, Christine ROQUES, Jean-Luc THIBAULT, Lucette ZELLER.

Etait excusée : Josiane HOGRAINDLEUR.

Etait absent : Henri de MARION.

Point sur les activités d’ECCLA depuis le 20/03/10 :
Comme d’habitude, la parole est donnée à chacun.

– Lucette : Elle participe en mai pour ECCLA à l’Enquête Publique à Cuxac d’Aude concernant les digues des Basses Plaines de l’Aude. Deux problèmes importants, la hauteur des digues contestées par les vignerons et celui de la réalisation des travaux, le SMBVA étant appelé à disparaître et à être remplacé par une structure à ce jour non définie.

– Christine B. :

– Dominique B. a représenté ECCLA au Comité Syndical du Suivi de la RNR de Sainte Lucie. Réunion formelle de présentation des actions envisagées dans le Plan de gestion préparatoire.

– La Commission des Sites s’est réunie le 27/04, mais Christine n’est que suppléante. Le titulaire, un représentant des ” Vieilles Demeures de France “, contacté par nos soins, n’a pas donné suite à notre appel.

– Maryse :

– CODERST des 06/05 et 10/06 : rien d’alarmant aux ordres du jour. Se poursuivent la classification des digues existantes dans tout le département (avec plus ou moins de contraintes selon les risques) et la définition des périmètres de protection des captages.

– Projet de LNTN Toulouse-Narbonne : rencontre le 14/04 avec Jean-Luc d’un des bureaux d’études (Arènes). Discussion générale sur l’état de l’environnement audois.

– LGV Montpellier –Perpignan : rencontre le 05/05 avec Jean-Luc d’un des 4 bureaux d’études (Lassus)

– Rallye solaire : Organisé par l’association Phoebus, ce rallye (tous véhicules solaires représentés) part de Barcelone et arrive à Toulouse. Maryse et Jean-Luc tiennent un stand d’ECCLA lors de son arrêt le 22/05 à Carcassonne.

-PPRT Comurhex : le 30/04. Le travail se poursuit avec les personnes et organismes associés, mais pas encore avec les riverains (demande formulée par Maryse). Il y a une seule habitation à exproprier (en zone rouge de danger), mais il y a une activité économique avec, d’où un questionnement sur cet aspect car, à ce jour, les activités économiques ne sont pas prises en compte. 3 habitations sont en zone de délaissement. Pour le reste, débat pour savoir si la demande d’une pièce de confinement pour les habitations en zone de risque faible est une recommandation (pas obligatoire, mais pas d’aide financière) ou une prescription (obligatoire, mais crédit d’impôt relevé à 40% par le dernière loi Grenelle 2).

– Quatourze : Le 08/06 rencontre entre Maryse, Christine R. et Jean-Luc au siège d’ECCLA avec les riverains du Quatourze (Mrs Ortola et Maury). Suite à l’éventuelle création d’un Musée de la Romanité à Narbonne, se pose le problème de son emplacement. Les riverains le situeraient bien à l’Anse des Galères sur le Quatourze, prétextant l’abandon des lieux et leur remise en valeur par le biais de ce Musée. Pour ECCLA, ce n’est pas envisageable, ce serait un cheval de Troie (parkings, petits commerces, etc.) dans une zone inconstructible et soumise à la Loi Littoral.

– René : L’association a été contactée à plusieurs reprises en avril et mai, par une association de riverains de Montels (34, situé près d’Ouveillan) à cause de problèmes (odeurs et risques de contamination de l’étang de Capestang) venant d’une plate-forme de traitement de boues ultimes de compostage. René et Lucette connaissent le dossier. René propose son aide pour conseiller éventuellement ces riverains.

– Jean-Pierre :

– Clic du Capiscol (Béziers) le 24/03 : c’est un nouveau CLIC sous la direction d’un Sous-préfet dynamique, le rapport donné est clair et réaliste. Une discussion s’engage autour le fonctionnement des CLIC et de leurs bases d’informations. Les documents sont mis en ligne mais il est constaté qu’ils sont plus lisibles en version papier.

– Le PPRT du Capiscol est en cours d’élaboration : On ne connaît toujours pas les causes de départ des incendies, peur de l’effet domino sur cette zone très industrialisée avec des entreprises comme SBM, Gazechim ou Mediaco. Le périmètre de dangers reste vraiment à définir (localisation des ” patates ” sur la zone).

– Station d’épuration de Béziers : Elle date des années 1970, est obsolète, fonctionne mal et émet de fortes odeurs. Aucun traitement des déchets des entreprises (notamment des métaux lourds) n’existe. Il faut demander les normes en vigueur et un suivi des résultats afin de pouvoir avoir une idée de la situation et ainsi juger de la suite à donner à ce dossier.

– Jean-Luc :

– Séché environnement (Lassac) : Le 09/04, rencontre de Jean-Luc et Maryse avec Séché Environnement qui a la délégation de service public pour le site d’enfouissement de Lassac. Séché présente son projet (Valodia) et propose la création d’une CLIS anticipée.

– Comité Economique et Social : Le 15/06, plénière. Présentation du projet ” Audevant ” du CG. Création du Syndicat Audois d’Energies pour mutualiser les négociations avec ERDF. Jean-Luc propose aux membres du CES d’inviter Madame le Préfet afin qu’elle s’explique sur sa déclaration selon laquelle les transferts de charges vers les collectivités se font à l’Euro près.

– CDESI le 17/06 : Les recettes de la TDENS atteignent pour 2009 plus de 2M€ et la trésorerie cumulée plus de 10 M€. Approbation du programme d’entretiens du Plan Départemental des circuits de randonnées de l’Aude (3500 kms au total dont 500 kms pris en charge par la FFRP). Le Plan des Itinéraires des loisirs motorisés (la plus délicate) est en panne depuis 2 ans.

– Bioterra, plateforme de compostage (Narbonne) : Courant mai, réception d’un courrier officialisant enfin la CLIS.

– Christine R. :

– Leucate : Participation le 20/03 la l’E.P. sur la modification du PLU. Opposition à la construction en zones inondables sur la commune (notamment à La Franqui et Leucate-Plage).

– Contrat d’Etang Bages-Sigean le 11/05 : Restitution et bilan du contrat d’étang 2005-2009 (61 Md’€ sur 5 ans pour plus de 100 actions réalisées) : amélioration notable du fonctionnement des stations d’épuration, limitation des rejets industriels, réduction des apports d’origine agricole, amélioration du fonctionnement hydraulique des étangs. Restent 2 points noirs essentiels : le canal de la Robine et la maîtrise de la fréquentation.

– Commission Littoral LNRE le 20/05 : Réunion de la Commission pour prendre position sur l’éolien en mer : elle est favorable à l’unanimité. Problème soulevé par M. Travé sur le pillage du corail sur la côte Vermeille (P.O.), une pétition circule. Problèmes récurrents d’occupations illégales du DPM (campings / mobil-homes).

– CA CEN-LR du 19/06: Approbation du CR du CA du 16/01. Lecture du rapport moral et du rapport financier 2009 qui doivent être présentés à l’A.G. du 26/06. Agrément des CREN dans la loi Grenelle II. Préparation du Congrès national des CREN en novembre 2010 à Montpellier.

– Aspect : Réunion le 10/06 au siège d’ECCLA, afin de faire le point sur les problèmes sur la zone de Fleury/St Pierre et envisager un mode de fonctionnement différent pour nos actions futures.

-SAGE Salses-Leucate le 16/06 : Rendu 2008 du suivi lagunaire. Amélioration du fonctionnement des stations d’épuration, problèmes des élevages de poissons et des normes de rejets, salinisation et eutrophisation de l’étang, gros problème de gestion de la fréquentation (sanitaires, déchets, dégâts en zones naturelles, etc.).

A noter :

Courant Avril : Henri nous signale que des tirs de mines dans une carrière près de Lastours ont provoqué d’importants éboulements et bloqué plusieurs jours la route. Intervient dans la presse ;

Le 25/05 : Lettre en Préfecture avec Georges et Aude Claire pour dénoncer la tenue d’un festival en Pays de Sault sur une zone Natura 2000. Le festival est annulé.

Le 05-06/06, le réseau juridique de FNE tient son W-E de travail à Narbonne. Le 06/06, Maryse, Nick, Marie-Laure et Françoise leur font découvrir les étangs Narbonnais notamment Peyriac de Mer.

Site Internet, ses modifications et ses évolutions :
Nick fait le point : le site reçoit entre 800 et 1000 visites par mois. Il propose d’ajouter un moteur de recherche, afin d’accéder plus rapidement au thème choisi.

Les ordres du jour du CODERST seront mis en ligne. Il faut rendre plus compte de nos activités (lettres, actualités, etc.).

Plainte ECCLA/FNE concernant la pollution de Comurhex :
Suite à la pollution des 21-24/08/09, FNE juridique va porter plainte au Tribunal et souhaite être accompagnée par une association locale. Le CA d’ECCLA décide à l’unanimité de soutenir FNE dans cette action.

Relations d’ECCLA avec ses partenaires :
ECCLA est une association indépendante qui ne reçoit pas de subventions. Cela lui permet une libre parole. Les relations sont quelquefois difficiles avec les services de l’Etat, les collectivités ou les divers partenaires. Elle est souvent perçue comme un ” empêcheur de détruire ou de polluer en rond “.

Suite à des malentendus (courriers mal dirigés ou non reçus, etc.), les relations étaient un peu tendues avec le PNR. Après quelques échanges et éclaircissements, les choses semblent repartir sur de bonnes bases et ECCLA s’en félicite.

Questions diverses :
– Anniversaire Tchernobyl : (L’année prochaine verra le 25ème anniversaire de l’accident de Tchernobyl. Comme depuis la dernière enquête publique, Comurhex est devenu plus ” visible ” et que les anti nucléaires ont découvert le site, on pourrait envisager de faire quelque chose pour le 26 avril 2011. La réflexion sur ce sujet sera approfondie au CA en septembre.

– Enercoop : C’est la seule coopérative qui commercialise de l’électricité à 100% d’origine renouvelable et elle va créer une déclinaison régionale avec l’aide de l’Union Régionale des SCOP. Les créateurs de cette SCOP sont prêts à venir nous présenter les enjeux. On retient l’idée de leur demander de venir quand les choses auront avancé.

– Problèmes des corridas : De plus en plus de collectivités tentent de créer des corridas dans l’Aude. Notre vigilance à dénoncer ce genre de pratiques doit être accrue. ECCLA pourrait prendre une participation à ce projet.

– Il existe un réel problème avec les quads, 4X4 qui circulent sur des espaces qui ne leurs sont pas autorisés sur le territoire audois. Le CA d’ECCLA réfléchit sur le type d’actions ou de pressions à mener dans les prochains mois (récoltes de photos, lettre ouverte aux élus, Tribunal, etc.).

– Réforme de l’agrément des associations : elle est en cours au niveau national et toutes les associations sont consultées. Nous avons donné notre avis. Mais ECCLA n’est concernée que par le renouvellement qui aura lieu tous les 5 ans.

Nous vous rappelons que vous trouverez sur le site internet l’ensemble des actions d’ECCLA.

Fin du CA à 15h, après un repas pris en commun.

Narbonne, le 05/08/10

La Présidente d’ECCLA

Maryse Arditi

Menu