Le C.A. débute à 9h30.Étaient présents : Maryse ARDITI, Marie-Laure ARRIPE, Christine BLANCHARD, Nicholas FINCH, Jean-Pierre GALTIER, Josiane HOGRAINDLEUR, Henri de MARION, Christine ROQUES, Jean-Luc THIBAULT, Lucette ZELLER.
Excusés : Stéphane ARDITI, Mireille BOUISSET, René DUMAIL.
Absent : Georges GLARDON.
Point sur les activités d’ECCLA depuis le C.A. du 12/09/09 :
Lucette :
Colloque sur les risques naturels (16-21/11) : Colloque organisé à Carcassonne, par Frédérique Ogé, rassemblant chercheurs, étudiants, administrations et riverains témoignant de leur vécu. Elle est intervenue concernant les inondations en Basses Plaines de l’Aude dans le colloque à Carcassonne et lors du déplacement sur zone. Elle déplore le peu d’impacts et réactions constructives de ce que les gens ont rendu de leurs expériences. Néanmoins, Lucette estime que ce colloque a permis aux chercheurs et aux administrations de donner des détails expliquant de manière plus pointue les phénomènes naturels locaux.
Maryse :
PNR : Les délibérations des communes désirant adhérer au PNR sont en cours. Gruissan sera adhérente au Parc, ce qui fait un atout majeur pour le renouvellement de la charte. La délibération du C.R. aura lieu le 18/12.
Comurhex : Suite au nouvel accident du 24/08/09, la CLIC s’est réunie le 14/09. Des explications ont été fournies sur les causes. En fait un tuyau interne s’est trouvé corrodé (pourquoi ? comment ?) et le fluide est passé de la tuyauterie vers le réservoir. Ensuite, une fausse manoeuvre humaine, l’ouverture d’une vanne, a mis le fluide en circulation vers l’extérieur. Débuté vers le 23 août en début de nuit, l’incident a été communiqué à la DRIRE le 24 en milieu d’après-midi. Rejet d’ammoniac, de fluor et d’uranium. Pour en savoir plus, le compte rendu de la réunion est en ligne sur le site de la DRIRE dédié aux CLIC.
(http://www.languedoc-roussillon.drire.gouv.fr/SiteIR_V3/index.html)

Enquête publique : La COMURHEX demande d’une part à rénover le site et plusieurs parties de l’installation (qui a tout de même 50 ans) et d’autre part à accroître sa capacité de production de 50%. Une réunion publique a eu lieu le 7 octobre (environ 150 personnes dont beaucoup de gens d’ECCLA et de salariés). Maryse a réussi à obtenir un CD du dossier d’enquête publique (environ 3000 pages) afin de pouvoir l’étudier au calme. Elle a remis un texte de plusieurs pages dans le registre d’enquête publique au nom d’ECCLA en donnant un avis positif à la rénovation de l’usine et un avis négatif à son extension. De plus une pétition demandant le nettoyage des bassins et la mise à l’abri des déchets qui y sont (et qui n’ont pas de solution à ce jour) a recueilli 235 signatures.
Christine B.:
Silos céréaliers à PLN : Elle nous signale que, normalement, les silos situés en bout du port ne devraient plus être utilisés. Le problème est, qu’apparemment, ils le sont toujours. Elle demande donc, que soit posée la question, lors du prochain CLIC de PLN, de l’utilisation de ces silos et du risque d’échauffement des matières stockées. Il y en effet un risque important d’effet domino, avec la proximité des entrepôts pétroliers. Il est nécessaire de connaître exactement quels sont, à PLN, les sites Seveso seuil haut et si les silos en font partie et enfin de demander des visites de sites régulières.
Henri:
Biautiful Country (du 29/11 au 07/12) : Une série de projections et de séances-débats à Carcassonne au Cinéma Colisée sur les déchets. Le film ” Biautiful Country ” dénonce, images-chocs et interviews-réalité à l’appui, la scandale de la gestion déplorable des déchets et de la multiplication sans fin des décharges sauvages autour de Naples (Italie). Cette annonce sera mise sur le site. Maryse y interviendra.
Centre d’enfouissement de Lassac : Une discussion s’engage : Le Conseil Général a perdu la maîtrise foncière du site et envisage de contourner le problème en faisant une Déclaration d’Utilité Publique(DUP). Henri est opposé, avec l’association Terres d’Orbiel, à l’implantation d’un centre d’enfouissement à Lassac. Maryse rappelle la position d’ECCLA sur ce sujet : ECCLA ne s’est jamais prononcé pour ou contre le site de Lassac (4ème tentative de choix de site). Mais il y a nécessité absolue d’un point d’enfouissement dans l’ouest audois, sans doute de plus faible capacité que celle prévue. Il faut privilégier le principe de proximité, trier et recycler mais surtout réduire nos déchets. Sinon, on court le risque d’une extension du site de Lambert à Narbonne, ou pire de l’installation d’un incinérateur. Une vraie responsabilisation des élus est nécessaire afin d’informer la population notamment sur le fait de payer au service rendu.
Jean-Luc :
Forum des Associations à Narbonne (19/09) : Le stand d’ECCLA était très bien situé, à côté du pôle citoyenneté, très bonne mobilisation des membres d’ECCLA. Beaucoup de monde s’est arrêté, a demandé des infos. Maryse et Christine R. ont pu discuter un moment avec Jacques Bascou en abordant notamment les sujets de la Comurhex, de la Chakanight et des Exals.
Enquête publique et débat public Comurhex (07/10 à Narbonne) : CF compte rendu ci-dessus Maryse. Comme Maryse, Jean-Luc a rencontré le Commissaire Enquêteur en insistant également lourdement sur la problématique du devenir des boues de décantation (chimiques et radioactives) stockées dans les bassins.
Parking Saint Paul (Narbonne) : La Mairie de Narbonne envisage de construire un parking aérien au Plan St Paul en face de l’hôpital. L’opposition municipale propose un parking sous terrain. ECCLA s’oppose à ce projet ” inutile ” et néfaste et propose un moratoire en attendant les résultats du Plan de Déplacement Urbain (PDU) du Grand Narbonne. CP du 22/10 et interview France 3 du 25/10.
CLE aéroport de Carcassonne (16/11) : Les associations Acrobat et ECCLA y sont représentées. En fait, ce ne sont pas les grosses compagnies comme Ryanair qui posent les plus gros problèmes de nuisances sonores mais plutôt l’Ecole de Formation de pilotes (SEFA) basée à l’aéroport de Carcassonne. Cela engendre beaucoup de manœuvres (décollages, atterrissages, etc.) par tous les temps et toute la journée même la nuit et c’est cela qui dérange les riverains. Un festival de voltige en été pose également souci. Les associations demandent de décentraliser partiellement cette école de pilotage et d’améliorer le plan d’exposition au bruit. Il est à noter que se pose également le problème de la sécurité car beaucoup d’avions survolent Carcassonne.
Josiane :
Audedevant (07/11) eau et agriculture : Dans le cadre de la consultation sur ” le projet durable des audois ” lancée par le C.G., des forums à thèmes sont organisés partout dans l’Aude. Il est à noter la modeste fréquentation de ces forums L’économie d’eau, la sensibilisation aux forages, une Haute Valeur Environnementale pour l’agriculture raisonnée acquise par le biais par de techniques plus efficaces et plus adaptées, la capacité d’accueil de nouveaux habitants augmentée avec Aqua Domitia ont été quelques uns des thèmes abordés.
SYCOT volet littoral (13/11) : Nombreux sujets abordés parmi lesquels : la viticulture, la pêche, la qualité de l’accueil touristique, les sports de glisse, foncier et urbanisation, mutabilité et requalification des stations littorales. Beaucoup de questions mais on a du mal à discerner une véritable ligne directrice.
Nicholas:
Site internet d’ECCLA: Le site reçoit de plus en plus de visiteurs, environ 10 par jour. Si cela continue, on pourrait envisager de mettre de la pub (bio, énergies renouvelables, etc.) Les communiqués de presse, calendriers de réunions auxquelles participent les membres d’ECCLA ainsi que les enquêtes publiques en cours dans le département sont régulièrement mises à jour sur le site.
Jean-Pierre :
Candidature CODERST : Il n’a pas été retenu comme représentant d’ECCLA au CODERST. Une seule association d’environnement peut siéger et pour le moment c’est Aude Claire.
CLIC Béziers, zone du Capiscol : Cette CLIC n’a pas été réunie depuis 2007, elle est normalement renouvelable chaque année. Aucune réponse reçue à ce jour à la lettre qu’il a envoyé à la DRIRE pour s’en inquiéter. ECCLA fera également un courrier en ce sens et va réfléchir à la possibilité de demander une habilitation plus large (Hérault, voire P.O.).
Christine R :
Les Exals (Narbonne-Plage) : Suite à un article de presse sur les Exals et parlant d’une possible reprise de projet de port sur ce site, contact est pris en septembre avec l’association de St Pierre la Mer et son Président Christian Plane. Visite des Exals afin de bien visualiser les enjeux, rédaction commune d’un CP dénonçant les appétits urbanistiques sur cette zone naturelle exceptionnelle, interview de Radio Narbonne.
Conservatoire du Littoral, 2 C.A. (26/09 et 07/11) : Présentation et vote et approbation à l’unanimité des fiches actions du CEN-LR pour l’année 2010, préparation du Congrès des CEN qui se tiendra Montpellier en novembre 2010. Les Exals et la problématique du développement du port sont évoqués. Des recherches vont être faites pour trouver la façon de protéger ce site.
Sainte Lucie (13/10) : Second comité consultatif. Par délibération du 25/09, la Région a validé le classement de la RNR. Au cours de cette réunion est finalisée la composition du Comité, sont réfléchies les modalités de gestion de la RNR et le calendrier de travail fin 2009 / 2010.
Point sur le Mouret (Leucate) : Le dépôt de plainte à l’Union Européenne pour violation de site Natura 2000 a été envoyé le 06/11/09. Ce document d’une quinzaine de pages est accompagné de 20 P.J. (cartes, photos, documents administratifs, etc.). La plainte au pénal pour destruction d’espèces protégées suit son cours, apparemment l’enquête de gendarmerie est terminée.
Gruissan, modification du PLU : Le Commissaire Enquêteur a entendu l’inquiétude des riverains, suite
à leur forte mobilisation et a émis de fortes recommandations. Notamment sur la zone des Quatre Vents,

le COS a été ramené de 0,8 à 0,6 afin de respecter le SCOT de la Narbonnaise.

Un riverain de Puech Maynaud désire attaquer au T.A. la modification du PLU sur cette zone et sollicite

ECCLA pour l’accompagner dans cette démarche. Après consultation de divers acteurs, le C.A. d’ECCLA

rejette à l’unanimité cette demande. Néanmoins, ECCLA va rester vigilante sur l’avenir de cette zone et

fera un C.P. en ce sens.

Enquête publique Leucate ” Le Goulet ” ( 25/10) : La Mairie de Leucate met à E.P. le projet d’une aire d’accueil de jour de campings-cars sur le lieu dit le Goulet. Il s’agit en fait de légaliser un ” squat ” du site par les véliplanchistes existant depuis plusieurs années. Il se situe en zone Natura 2000 et en bordure de l’étang de Salses-Leucate. ECCLA dénonce que ni la CLE du SAGE, ni le comité Natura 2000 n’aient été consultés et émet de grandes réserves notamment sur le fait qu’il va y avoir un important risque d’essaimage sur d’autres sites donc destructions d’espaces naturels. De plus, la Mairie va faire du parking des Coussoules une aire de nuit alors qu’il n’a pas été créé pour cela. A noter la très forte mobilisation et opposition à ce parking du Goulet des camping-caristes.
Colloque Réserves Naturelles de France (19-20/11) : Très intéressant colloque auquel participent Maryse et Christine R. Le 19, état des lieux des RNF, leurs divers objectifs, fonctionnements et difficultés auxquelles elles se heurtent. Le 20, visite de la toute nouvelle RNF de Sainte Lucie. Beaucoup de rencontres et d’échanges fructueux.
Fonctionnement d’ECCLA :
Les dates des prochains C.A. et A.G. d’ECCLA sont choisies : samedi 20/02/10 pour le C.A. et samedi 20/03/10 pour l’A.G. Ces dates seront confirmées par mail.
Stéphane donne de ses nouvelles. Son travail au BEE se déroule au mieux.
Divers:
Aqua Domitia : Si on prend en compte la croissance régulière de la population et du risque de changement climatique à moyen terme, on peut considérer comme légitime de poursuivre le ” tuyau ” d’eau qui s’arrête aujourd’hui à Montpellier jusque dans l’Aude sous certaines conditions : permettre aussi l’approvisionnement des zones rurales (donc faire passer le tuyau un peu au Nord et non juste sur le littoral) et accompagner d’une politique vigoureuse d’économie d’eau. Cependant pour ECCLA, il est donc de question d’aller plus loin car les Pyrénées Orientales sont largement pourvus en eau et pour Barcelone c’est non depuis 15 ans. De toute façon la concession de BRL s’arrête à Port La Nouvelle et il faudrait une demande de dérogation pour aller plus loin. Enfin, des études de l’INRA montrent qu’il faudrait un peu d’eau à la vigne à des moments précis (6 à 8 cm pas plus) et que ceci permet à la fois une amélioration de la qualité et de la quantité. A prévoir dans les années à venir.
Conseil Economique et Social de l’Aude : Lors de son renouvellement en 2010, ECCLA devra y choisir son nouveau représentant, car Michel Cornuet, qui y siège actuellement, est maintenant élu à Carcassonne.
Toujours aucune nouvelle du DDEA de l’Aude suite à notre demande de rendez-vous du 16/07/09.
Fin du CA à 13hNarbonne, le 05/01/10

Pour ECCLA

Son Président

Stéphane Arditi

Menu